Team-DGBF

Team-DGBF

Houdeng "Porte de sécurité"

Pour les personnes ne connaissant pas le parcours, voici en bref, les caractéristiques principales.

Il s'agit d'un canal à grand gabarit(1350t),d'une largeur de +/- 60m et dont le fond en pente prononcée se prolonge jusqu' environ 14m du bord. On y trouve principalement des gardons(certains très beaux),des perches et des plaquettes. Notez également que la navigation est interrompue le dimanche et que la porte de garde est fermée entre le premier novembre et le début avril ( ce qui influence considérablement les phénomènes de contre-courants liés au vent).

Sur ce parcours, plusieurs paramètres sont à prendre en considération, notamment la distance de pêche , qui détermine la profondeur, car la pente est continue.  Il faut également savoir qu'en cas de navigation une pêche entre 6 et 9m s'avère souvent payante. La pente influence aussi la façon d'amorcer: prévoyez toujours une marge de sécurité en lançant les boules en retrait de la pointe de canne(+/-70cm).la consistance de l'amorce est également importante: lourde pour bien tenir la pente et résister aux courants de fond mais pas trop collante ,afin de ne pas dévaler la pente. On obtiendra l'effet idéal en ajoutant à une amorce à gardons classique(3kg),de la polenta, de l'argile(1,5kg) et de la fiente fraîche(800g). Traditionnellement, la totalité des compétiteurs utilise des amorces noires.

la grande difficulté du parcours(mais également son intérêt) et que la pêche évolue constamment de semaines en semaines.

Ainsi, un aperçu du concours organisé le 06/03/2011   par le club Luttre Compétition, permettra de passer en revue les diverses façons de pêcher.

Pour l'occasion, la pêche à l'anglaise était autorisée bien que totalement inefficace ici. En effet, l'intensité de la navigation fait en sorte que les poissons ont tendance à se tenir sur la pente, le "chenal" semblant totalement stérile.

La longueur des cannes était aussi fixée à 13m,au lieu des traditionnels 11,5m.Encore une fois, le choix de la longueur de pêche prenait toute sont importance car contrairement à ce que l'on pourrait croire, les poissons peuvent parfois  se trouver à 11m et être quasiment absents à 13m.Toutefois,et contrairement à l'idée qui veut que plus il fait froid, plus les poissons se tiennent en profondeur, ce phénomène est surtout marqué au moment où les eaux sont les plus froides. Peut-être se tiennent-ils alors près du bord afin de limiter leur dépense en énergie?

Quoi qu'il en soit, la majorité des compétiteurs optent pour 13m,les faits semblant leurs donner raison. Suivant les secteurs,les touches sont plus ou moins régulières. Ainsi, les secteur A  et B, situé de part et d'autre du pont sont remportés aisément par les pointes. A l'intérieur, ceux qui optent pour des lignes très légères(0,40) et rappellent discrètement à l'amorce, tirent leur épingle du jeu en "grattant" quelques gardons parfois loin dans le contre-courant.

Le secteur C est un peu meilleur bien que la pêche y reste difficile pour preuve, certains réussissent en utilisant une bannière plus longue qu'à l'accoutumée.

Au nombre de prises, le secteur D est de loin le meilleur car il se remporte avec 81 poissons pour 4,900kg.Là,la pêche est plus classique, avec des lignes comprises entre 0,80 et 1g,soit en traînant légèrement soit en étant un peu "décollé". A noter également le nombre anormalement élevé de touches ratées(quelque soit le montage ou le réglage utilisé) peut-être dues à des perchettes ou à de minuscules brèmes bordelières

La majorité des pêcheurs sont quand même confrontés à des "trous", qui durent parfois de longues minutes. Difficile aussi de se prononcer sur l'efficacité du rappel (à la coupelle).En effet, les poissons reviennent parfois immédiatement alors qu'à d'autres moment, le "trou" semble se prolonger. Force est de constater que la densité de poissons n'est pas suffisante pour enregistrer des touches sans discontinuer pendant 5 heures.

La bonne surprise viendra du secteur E, le vainqueur de l'épreuve totalisant près de 7kg de beaux gardons. Il est vrai que ces places situées face au parking sont régulièrement amorcées et que les beaux poissons y sont souvent présents. Curieusement,les plaquettes que l'on peut espérer toucher sur ces bonnes places ont eu la bouche cousue.

Au vu de la taille des poissons, l'utilisation de lignes plus lourdes(1,5g) n'est pas à négliger. la "traine" peut aussi être plus importante(25cm) et il ne faut parfois pas hésiter à bloquer la lignes pendant plusieurs minutes afin de sélectionner la taille des prises.

Enfin, le fait que les deux premières places du secteur F soient occupées par la pointe et l'avant-pointe tend à prouver que les poissons semblent s'étendre sur la droite du parcours(ce qui n'était pas du tout le cas l'hiver). Théoriquement, ce phénomène devrait s'accentuer avec la hausse de la température de l'eau, et rendre la pêche plus régulière.



14/09/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres